Chaussure De Foot Nike Junior Mercurial Superfly CR7 Quinto Triunfo FG Or Blanc Noir Le programme gouvernemental

Le programme gouvernemental

Les enfants de ronaldo chaussure de foot junior pas cher p au P, 13 févr. 2013 [Ayiti Kale Je / AlterPresse] Un peu partout à Port au Prince et dans les villes de province, des affiches annoncent : PSUGO, une victoire pour les élèves De belles photos montrent des élèves en uniformes, sourire aux lèvres.

Le Programme de scolarisation universelle gratuite et obligatoire (Psugo) veut scolariser plus d’un million d’enfants pendant cinq ans, selon le Ministère de l’éducation nationale et de formation professionnelle (Menfp). Ce programme, qui coute environ 43 millions $ US chaque année, représente t il véritablement une victoire pour les élèves?

A Port au Prince et à Léogâne et à Croix des Bouquets (Ouest), beaucoup d’insatisfactions et de problèmes sont enregistrés, selon une enquête conduite par les enfants de ronaldo Ayiti Kale Je durant deux mois. Outre les soupçons de corruption, le montant alloué aux écoles pour chaque élève est très insuffisant, les paiements n’arrivent pas à temps et les professeurs ne sont pas bien rémunérés. De plus, les écoles visitées n’ont pas reçu de matériels, comme promis, pour assurer un minimum d’éducation.

Dans mon cas, le Psugo est un échec! Car, l’année dernière nous avons été victimes. L’un de nos malheurs a été le retard dans le décaissement. A cause de cela, nos professeurs nous ont quittés lâche Jean Clauvin Joly, directeur du Centre culturel du divin roi, une école privée à la Croix des Bouquets à 15 km. au nord de Port au Prince.

Dans cet établissement, la 1ere et 2e années fondamentales partagent la même salle et la même professeure, Francie Dérogène. Cette salle est séparée des autres par un panneau contreplaqué lequel sert en même temps de tableau. Dérogène ne dispose pas de bureau pour déposer ses matériels de travail, empilés sur une chaise en plastique. En face d’elle, assis sur quatre bancs, dix élèves répétent en chur : un ananas, un melon C’est de cette manière qu’elle dispense son cours d’orthographe.

Durant les dernières élections présidentielles, Lekl gratis ou l’école gratuite a été un des leitmotivs du chanteur candidat Joseph Michel Martelly, devenu président de la République le 14 mai 2011.

L’engagement de scolarisation gratuite en Haïti n’est pas seulement le serment d’un politicien ; c’est aussi et surtout une obligation faite par la Constitution de 1987 en son article 32 qui stipule que l’Etat garantit le droit à l’éducation et L est une charge de l et des collectivités territoriales. Ils doivent mettre l gratuitement à la portée de tous, veiller au niveau de formation des Enseignements des secteurs public et privé. le Menfp, le Psugo devrait payer les frais scolaires pour les élèves qui sont en 1er et 2e cycles (école fondamentale) : 250 gourdes (6 $ US) pour chaque élève dans les écoles publiques et 3,600 gourdes (90 $ US) pour chaque élève dans les établissements privés. (En Haïti, la majorité des institutions scolaires à peu près 80 % sont privées.) A part le paiement des frais scolaires, le Psugo promet de créer de nouvelles écoles et de s’assurer que tous les élèves aient des fournitures classiques et des matériels didactiques.

Dans plusieurs coins de la capitale et dans tout le pays, sur des affiches géantes, à la radio, à la télévision, dans les journaux et réseaux sociaux, pullulent des publicités du Psugo. Celles ci clament que le programme atteint 1, 021,144 enfants.

AKJ n’a pas pu confirmer ce chiffre, sur la véracité duquel planent beaucoup de doutes, d’abord et avant tout parce chaussure de foot junior pas cher qu est un des nombreux chiffres qui circulent. Dans une entrevue accordée au quotidien Le Nouvelliste en décembre 2012, un cadre du Menfp proclame que le gouvernement a envoyé à l’école 1, 287,814 élèves pour l’année académique 2012 2013. D’où proviennent les 250,000 élèves supplémentaires? De plus, le Menfp déclare publiquement avoir touché 837,489 élèves lors de l’année académique précédente (2011 2012). Cependant, dans un document officiel du gouvernement livré au Fond monétaire international (Fmi) au mois d’août 2012, on notait 165,000 enfants bénéficiaires. Par ailleurs, semble qu’aucune supervision externe et interne ne soit assurée, ce qui peut ajouter aux doutes.

La provenance du financement du programme soulève encore plus d’interrogations. Selon le gouvernement, le Psugo est financé en grande partie par le trésor public, les taxes prélevées sur les appels internationaux et les transferts d’argent de la diaspora vers Haïti prélèvements chaussure de foot junior pas cher que plus d’un qualifient d’illégaux. Le Fonds National pour l’Education qui devrait être créé pour recevoir les prélèvements n’a pas encore reçu l’approbation du parlement haïtien. Nombreux sont les rapports notant que l’argent collecté pour ce fonds reste bloqué.

Bien que la légalité des prélèvements ne soit pas considérée, beaucoup de mystères persistent sur la quantité d’argent collecté et dépensé jusqu’à date. En mai 2012, un officiel a indiqué que le gouvernement a dépensé, pour la première année scolaire 900 millions de gourdes, soit à peu près, 22 millions $ US. Par contre, une autre information diffusée par le Menfp a mentionné que 490,000 des 837,489 élèves sont scolarisés dans des écoles publiques, et les 347,489 autres, dans des institutions privées. Si le coût est 90 $ US (ou 3,600 gourdes) pour chaque élève, le ministère devrait payer 31, 274,010 $ US ou 1, 313, 508,000 gourdes pour les enfants des écoles privées seulement, un chiffre nettement supérieur aux 900 millions de gourdes qu’il dit avoir dépensé. [voir aussi Haïti Liberté 23 janvier 2013].

AKJ n’a pas eu accès au budget du Psugo et n’a pas pu visiter les 10,000 écoles inscrites (prétendument) dans le programme. Cependant, les résultats de l’enquête ont fait ressortir des raisons pour lesquelles les autorités, et le peuple haïtien, devraient hésiter à crier victoire PSUGO n’a pas tenu ses promesses

Jean Marie Monfils, professeur et directeur d’une école à Léogâne, située à 30 kms. de Port au Prince, relève, d’un air furieux, les fausses promesses du Psugo : Ils ont parlé d’uniforme, de cantine scolaire et d’autres choses encore. Mais, à ce jour, on n’a encore pratiquement rien trouvé. On est des ‘oubliés’ à Léogâne du professeur Monfils n’est pas unique. Hercule André, âgé d’une cinquantaine d’années et directeur d’une école nationale à Darbonne à Léogâne, salue cette initiative. Toutefois, il ajoute que le seul bénéfice que peuvent soutirer les enfants, c’est qu’ils ne paient pas. A part cela, il n’y a rien. Les enfants viennent à l’école, mais n’ont pas de livre comme promis pour suivre les cours janvier, plusieurs professeurs d’Anse à Pitre, dans le sud est du pays, contractuels du Psugo, affirment ne pas recevoir de salaire depuis octobre 2012.

Depuis quatre mois, nous travaillons sans aucune rémunération a déclaré le professeur Jean Rony Gabriel à l’agence en ligne AlterPresse. J’ai une famille dont je dois m’occuper. Je parcours plusieurs kilomètres à moto avant d’arriver sur les lieux de mon travail d’AKJ dans la capitale et dans la région de Léogâne ne contredit pas ces témoignages. Parmi 20 écoles visitées, seulement deux reconnaissent avoir reçu des fournitures et des matériels didactiques. En plus, parmi les 20 directeurs ou responsables interrogés en novembre 2012, dix semaines après la réouverture des classes en les enfants de ronaldo Haïti, presque tous 16 sur 20 n’ont pas reçu le troisième versement pour l’année scolaire 2011 2012, et 19 sur 20 affirment n’avoir encore rien reçu pour l’année en cours.

On ne peut affirmer jusqu présent, si on fait partie de ce programme ou non. Actuellement [novembre 2012] on n’a encore rien obtenu des responsables admet Monfils.

Il y a eu un problème très grave : beaucoup d’écoles qui ont signé leur contrat d’appartenance au Psugo n’avaient pas pu trouver ce qui leur était dû pour l’année académique 2011 2012. Mon école a beaucoup souffert dans ce dossier ajoute t il, désespéré.

La Confédération nationale des éducateurs et éducatrices haïtiens (Cneh), l’un des syndicats nationaux, a fait le même constat.

Parce que les dirigeants n’ont pas décaissé l’argent à temps, les directeurs d’école étaient dans leurs petits souliers. Ils n’ont pas trouvé de quoi payer les professeurs note Edith Délourdes Delouis, enseignante et secrétaire générale de la Cneh.

Un autre défi du Psugo, c’est la qualité de l’éducation que reçoivent les écoliers. Pour l’année en cours, le refrain entonné par le ministère est : Virage vers la qualité avec plus de supervision.

Le ministère a très clairement mis l’accent sur la qualité. Accès oui, mais amélioration de la qualité, parce que l’éducation n’aura de sens que quand elle est de qualité d’après Miloody Vincent, responsable de communication du Menfp. Ce nouveau départ consiste à former de meilleurs professeurs, faire une dotation de matériels scolaires aux enfants et surtout veiller à la formation des enfants dans les écoles On mettra un accent particulier sur la supervision scolaire ajoute Elicel Paul, coordonnateur du Psugo dans une autre interview. Et le président Martelly, lui aussi, s’est prononcé abondamment sur la question de la qualité lors de la distribution d’une centaine de motocyclettes aux responsables des directions départementales d’éducation.

Il ne s’agit pas de mettre seulement les enfants à l’école, il faut s’assurer de la qualité de l’éducation et des services offerts aux élèves soutient le chef de l’Etat le 15 mars 2012.

Toutefois, l’enquête d’AKJ a révélé que les écoles participant au Psugo fonctionnent presque sans aucune supervision. Sur les 20 écoles, 25 % n’ont reçu aucune visite d’inspecteurs pour l’année scolaire 2011 2012, et seulement 24 % affirment en avoir reçu une seule visite.

Guillaume Jean, directeur du Collège chrétien de Léogâne, l’affirme chaussure de foot junior pas cher sans ambages : On n’a pas reçu de visites d’inspecteurs. Ils ont seulement appelé pour avoir quelques informations. et fraudes?

Peut être en raison de son budget faramineux, le programme Psugo semble avoir attiré les tricheurs.

En juillet 2012, plus de 5 millions de gourdes (plus de 119,000 $ US) de la somme prévue pour le Psugo à Port de Paix, dans le département du Nord Ouest, ont été détournées. Selon plusieurs médias, le directeur du bureau régional du Menfp a fait passer un groupe d’adolescents pour des directeurs d’école afin d’obtenir des chèques de 200,000 ou de 300,000 gourdes. Le directeur impliqué dans ce scandale a pris la fuite en traversant la frontière haitiano dominicaine chaussure de les enfants de ronaldo foot junior pas cher.

Chaussure De Foot Nike Junior Mercurial Superfly V DF FG Bleu Armory Bleu Marine Je n jamais attrapé la tourista

Je n jamais attrapé la tourista

Nike hypervenom phelon iii turf a l de la 200e d exclusive, nous sommes partis voir ce qui se cachait sous la mèche de Bernard de La Villardière. Entre sa propension à avaler des feuilles de coca et son amitié secrète avec Raoni, le mec qui faisait du journalisme en marchant nous a surpris. La preuve: on a décidé de retranscrire ses propos.

Alors qu Exclusive (M6) fête son 200e numéro avec un reportage sur ces Français qui choisissent l radical, Technikart est parti à la rencontre de l qui incarne aujourd mieux que nul autre, le journalisme déambulatoire : Bernard de La Villardière. Dernier superman d télé en voie de neurasthénie avancée, cet ancien reporter de France 3 Puy de Dôme parcourt le monde avec l aérienne d Joseph Kessel en collants, se posant tantôt au cur d favela, tantôt devant un bar à putes de Pattaya. Bien souvent, Bernard semble avoir été hélitreuillé sur zone cinq minutes auparavant, offrant au décor en arrière plan le lustre de sa mèche impeccable balayée par le vent, de sa chevalière étincelante et de ses chaussures à roulements à billes.

Sans trop forcer, on aurait pu constituer un portrait à charge de ce grand reporter de plateau que beaucoup considèrent comme le fils spirituel de Charles Villeneuve. Télérama l d récemment allumé pour ses accointances supposées avec l française. Il aborde tous les sujets par des artifices racoleurs : la drogue, la violence, les putes. Quand il débarque quelque part, il sait déjà ce qu va y trouver : c de la grande caricature, nous confie un ancien collaborateur. Ok, c noté. Homme de réseau (Action contre la faim, le Press Club de France, Solidarité), patron de la boîte de prod Ligne de Front, père de quatre enfants, Bernard n certes pas du genre à faire dans la dentelle, mais il n pas du style non plus à se cacher derrière son petit doigt.

Selon la distinction récemment opérée par Bret Easton Ellis, Bernard de La Villardière, en raison de sa transparence spectaculaire assumée, serait à classer dans les personnalités post Empire, quand nike hypervenom phelon iii turf un type comme Jean Luc Delarue ramerait à contre courant dans une posture de modestie surjouée et vieillotte, résolument datée Empire. C pas si mal ce que faisait Villeneuve, reconnaît d Bernard qui, lorsque nous lui avons rendu visite dans son bureau, se préparait à passer au Petit Journal le soir même : Je crois qu veulent me faire présenter l sur un tapis de course. S me taquinent encore sur les prostituées, je leur dirais que Canal+ s lancé grâce au porno. Pas bête, non? Celui qui adore employer l mettre la plume dans la plaie en arborant des moues à la Albert Londres et qui se sent aussi à l dans les avions que dans le ventre de sa mère a réussi, au fil des années, à devenir malgré lui une sorte de figure pop culturelle incontournable.

En effet, qui peut nier la nature addictive de ce plaisir coupable consistant à regarder Bernard chaque dimanche, en deuxième partie de soirée, dans des postures toujours plus hallucinantes, lançant le sujet du jour depuis une tourelle de char avec un casque sur la tête ou fonçant à pleine vitesse sur le bitume avec derrière lui une horde vrombissante de Bandidos? Pour évoquer ce type qui, bien avant Spielberg, a réussi à adapter à l le mythe de Tintin reporter, on ne mènera donc pas la traditionnelle enquête de voisinage qui nous aurait permis de lui dégommer la houppette. Ce qui devait être un portrait distancié est donc devenu une interview sous influence Fréquenstar, avec un premier scoop annoncé : Si vous voulez, je fais mon coming out. Oui, je suis gay, au grand désespoir d nombre incroyable de femmes! Bernard a l chaud comme une baraque à frites de la banlieue de Kaboul, il est temps d sur Rec.

Ah En fait, je suis assez conservateur dans l J commencé par être hétéro, donc je terminerai dans la peau d hétéro.

la 200e d exclusive est consacrée à ces français qui se convertissent à l chaussure de foot junior pas cher radical. a vous inquiète comme démarche?

Ces Français qui partent au Yémen enpensant y trouver un nouvel eldorado, je ne suis pas sûr que ça soit une très bonne idée.

Vous avez été choqué par les cocktails Molotov lancés contre la rédaction de Charlie hebdo?

J avec impatience de savoirqui a brûlé et pourquoi. C peut être juste deux crétins qui ne représentent qu et qui se sont montésla tête après avoir bu un coup en sortant nike hypervenom phelon iii turf de la mosquée. Ou un réseau organisé. Nos dirigeants ont laissé tomber les valeurs fondamentales dela République : Chirac par lâcheté, Sarkozy par puérilité. Dans ce contexte, je crois à une montée du populisme dans les années à venir.

Vous semblez incarner la france éternelle, mais il paraît que vous n pas vraiment aristo

C une vraie particule,mais effectivement, je suis ce qu appelle un faux noble.

Comme Giscard d

Oui, mais ma famille a eu sa particule bien avant la sienne. Mes ancêtres s Berger et, au XVIIe siècle,ils ont acheté le domaine de La Villardière.

C juste une intuition, mais je me dis que vous n pas vraiment d gauche

Effectivement, je n pas sauté auplafond en 1981. Pourtant, je ne suis ni de droite ni de gauche. J toujoursété sans frontiériste et favorable à la libre entreprise. Moi, j lu Soljenitsyneà 15 ans et, depuis, je suis vacciné contre le Grand soir.

Sur votre blog, vous affirmez que le port du Havre, avec ses ouvriers syndiqués, est plus dangereux que l Ce n pas un peu exagéré?

Absolument pas : il y a deux ou troisendroits dans le monde où je n pas pu tourner, dont le port de Marseille et le port du Havre, contrôlés par les dockers CGT. C invraisemblable.

d vous n que très rarement les questions sociales dans votre émission. Pourriez vous par exemple consacrer un numéro

Le mouvement des Indignés, pour l c juste l de l J que dans toutes nos émissions, il y a du social : regardez,je suis souvent dans les bidonvilles!

Vous êtes régulièrement comparé à Charles Villeneuve, c quelque chose qui vous dérange?

Oui, ça m d comparé à lui,même si on a nike hypervenom phelon iii turf les mêmes fondamentaux que le Droit de savoir. Quand c Yann Barthès qui caricature notre émission, ça va, parce que c fait avec humour. Mais quand c Télérama ou Libé, ça suinte la mauvaise foi. Ces médias sontmal écrits et d profonde inculture : ce sont les derniers dinosaures.

télérama vous a d épinglé récemment parce que votre boîte de prod ligne de front réalise des clips pour l alors que vous accordez une large place à l des troupes françaises dans enquête exclusive. y a pas un conflit d là?

Vous avez fait votre service?

J dans le train, à Fontainebleau. Et ensuite au service de presse des armées. Je suis un planqué, monsieur nike hypervenom phelon iii turf chaussure de foot junior pas cher.