chaussures de football enfant Fritz MEVS

Fritz MEVS

Chaussures de football enfant fritz Mevs qui a t enterr ce lundi laisse dj le souvenir d’un homme qui aura marqu son temps et notre histoire sa faon.

Btisseur d’empire, capitaine d’industrie, ngociateur efficace, tour tour aim, redout et craint, il a eu une trajectoire hors du commun que nous tenons saluer en publiant ce portrait en diagonale de son parcours!

Nous avons tous un devoir de mmoire et des comptes rendre sur ces derniers 70 ans aux nouvelles gnrations. De plus, dans un pays sans beaucoup de modles

entrepreneurs transmettre, ma famille est convaincue, que le cursus de sa vie est une page explicative de l’histoire conomique de ce pays ainsi qu’un tmoignage des problmes auxquels doit faire face l’entrepreneur hatien, a tenu faire remarquer un de ses chaussures de football enfant fils dans une lettre adresse au Nouvelliste, ce lundi.

Le destin de Fritz Mevs mrite la lecture du texte qui suit dans ce pays bavard o pourtant on ne parle pas assez!

Fritz Mevs est n Port au Prince le 1er Octobre 1920, d’une famille industrielle. Fils d’Hugo Mevs et de Fernande Carr, il est le premier dans la ligne des petits fils

d’douard Mevs, l’un des hommes d’affaire les plus importants de l’poque.

Le divorce parental le force ds l’ge de 16 ans abandonner ses tudes et chercher un travail. C’est ainsi qu’il est engag par la Standard Fruit, entreprise amricaine spcialise dans l’exportation de bananes vers les tats Unis.

De cette exprience, nat chez lui la passion de la production nationale, de l’agro industrie et sa parfaite connaissance du monde rural hatien. Il s’tablit chez lui une ferme croyance dans le potentiel industriel de son pays qui ne le quittera jamais!

Il est rest quelques annes au service de la Standard Fruit o il gravit rapidement les chelons. Il devient, entre autres, directeur de plantation. Cependant, l’ambitieux jeune homme passionn de mcanique et de production industrielle, se cherche de nouvelles opportunits.

Sa tante, Lina Mathon, l’une des plus grandes pianistes de l’poque, pouse un allemand de confession juive qui fuit la

‘Shoah’ (l’holocauste) d’Hitler. La deuxime guerre mondiale offre alors au jeune Fritz Mevs, cette ouverture tant recherche. En effet, le march amricain, en ces temps de guerre, a besoin de tout et surtout de chaussures. Son oncle avait mont une entreprise de chaussures qui utilisait le sisal hatien comme intrant pour la fabrication de chaussures pour le march amricain. Avec son frre Raymond, Fritz Mevs monte un atelier o ils fabriquent des milliers de paires de talons qui rentrent dans la fabrication de chaussures en sisal partir d’Hati.

Aprs la guerre, arrivent les annes florissantes du tourisme hatien. Les ateliers de talons sont reconvertis en ateliers d’assiettes et de bols en bois. Ayant mis au point un procd brevet de fabrication, en devient le plus grand fabricant du monde. Des avions remplis partent avec ses bols partout dans le monde.

A la mme poque, les bateaux de croisire dbarquent Port au Prince au quai Colomb. Hati et Cuba sont les premires destinations touristiques de la Carabe. Avec sa femme Huguette Portes, il ouvre le plus important magasin

duty free d’Hati. Ses ateliers de bois et de sculpture produisent toutes sortes de produits artisanaux et ses magasins dbitent de l’horlogerie, des parfums et des produits de luxe. Il ouvre au mme moment, la premire galerie d’art o se vendent les tableaux de peintres hatiens qui commencent peine la gense d’une belle carrire. Il est pionnier de cette phase d’volution communment appele

early age. Cette initiative va permettre ainsi la peinture hatienne de devenir un produit commercial accept et recherch par les amateurs et collectionneurs d’arts du monde entier.

1956 marque le dbut des temps difficiles pour Hati. En bon visionnaire, il liquide le ‘duty free’. La fabrication de chapeaux et de chaussures utilisant le caoutchouc naturel de la

Grande Anse sont les nouveaux projets qui sont amorcs. La production de chaussures continue et s’exporte. Huguette s’occupe de la plantation de roses. Ainsi commence Chancerelles, l’aventure industrielle.

A l’poque, l’acquisition d’une chaussure n’tait pas la porte de la grande majorit des Hatiens. Il fallait chaussure de foot crampon vissé en inventer une qui leur soit abordable. La ptrochimie et le plastique tant en plein essor, Fritz Mevs part pour l’Europe chercher la solution. Avec un ami autrichien et un fabricant italien de machines, pendant deux ans, ensemble, ils vont tous les trois mettre au point la sandale en plastique qui aujourd’hui est largement porte dans le monde. C’est ainsi qu’il rend accessible, trs bas prix, l’accs la chaussure tous les Hatiens et indirectement, des centaines de millions d’individus travers le monde.

L’aventure va continuer : de la fabrication de chaussures, il passe celle de chaussure de foot crampon vissé plaques en caoutchouc pour la cordonnerie, d’objets en plastiques pour le foyer, de savon, d’huile comestible, de dtergents, de margarine etc. Il va, dans la foule, crer de nombreux emplois, mettre au point des brevets et des systmes de production innovants, parcourant le globe pour trouver les solutions techniques et ngociant des crdits avec des banques trangres et des fournisseurs qui le connaissent peine. Sa femme Huguette est sur tous les fronts, se chargeant de grer les affaires de cet homme intrpide, innovant, l’esprit cratif et toujours en mouvement.

Entre temps, la pnurie d’lectricit grevant la production des usines, avec l’aide d’une socit italienne fabricant de turbine hydrolectrique, il convainc les autorits d’installer une usine lectrique d’une capacit de production de 40 mgawatts Pligre pour alimenter la ville de Port au Prince et ses environs. Il met sur pied l’ingnierie juridico financire qui va rendre possible un tel projet qui va promouvoir de nombreux investissements industriels les annes suivantes. Il participe galement la formation des cadres qui partent en Italie acqurir le savoir ncessaire la bonne marche de l’usine.

Dans les annes 70, Fritz Mevs monte la premire acirie hatienne avec ses amis les frres Powell et les frres Bigio. Dans la mme foule, le groupe Clarke, propritaire de la Hasco, voulait se dpartir de leurs intrts en Hati. Plein d’aplomb, il chaussures de football enfant matrise l’ingnierie financire et acquiert la Hasco. Le coeur de Fritz Mevs n’avait jamais quitt la terre o il avait fait ses premires armes. Il n’en est jamais rest loin et la production agricole a t toujours son premier et grand amour. Le choix d’acqurir la HASCO a t judicieux financirement chaussures de football enfant car la production de sucre croit et son exportation a recommenc.

Dans les annes 70 et 80, il va dployer des efforts pour pousser le secteur des exportations. Il investit avec son ami Tomar dans la production de balles de baseball. Ne souhaitant pas vendre que de la main d’oeuvre, il s’efforce de fabriquer tous les intrants. Ils multiplient les brevets d’invention et, bientt, la quasi totalit des industries produisant les balles de baseball en Hati s’approvisionne dans ses entreprises. Il s’vertue crotre ses activits l’export dans l’lectronique, le cuir, le similicuir, les ceintures et les chaussures.

Ses entreprises, en 1987, emploient une douzaine de milliers de personnes. Malheureusement, l’ouverture du march hatien par l’abaissement des protections tarifaires, excute avec peu de discernement, va faire sombrer l’conomie hatienne et causer la destruction de la production nationale. Les industries, la production agro industrielle, la production du riz et du sucre vont tre assujetties la substitution par l’importation de produits doublement subventionns par les

tats et par une monnaie forte.

Ces effets sonnent le glas de l’entreprise sucrire. Malgr les multiples efforts et ngociations avec les pouvoirs publics, les engagements de l’Etat ne sont pas tenus car gouvernements succdant gouvernements, l’instabilit politique n’a pas permis la reconversion industrielle. L’embargo de 1992 condamne les entreprises d’exportations. 12,000 personnes de ses entreprises perdent leur emploi et les entreprises de production ne peuvent plus survivre l’environnement qui suit.

Ses entreprises se concentrent alors sur l’infrastructure par la cration de parcs industriels Port au Prince et aux Gonaves, la cration de facilits portuaires, la cration de cimenteries, et la cration de compagnie ptrolire.

Fritz Mevs tait un grand capitaine de l’industrie, passionn par la valorisation de l’homme, par le progrs technologique, la cration de l’emploi et le perfectionnement des moyens de production. Pour lui, l’Hatien tait capable de trs grandes choses, il fallait simplement crer les conditions propices son dveloppement. Il tait convaincu qu’il avait une mission : celle d’aider au dveloppement industriel de son pays. Il avait dcid que sa famille serait au service de la nation et de son industrialisation. Il tait proche des hommes de son poque, de son peuple et mettait en oeuvre sa passion pour la technologie pour rpondre ses besoins chaussures de football enfant.