France Nike Mercurial Superfly V FG Junior Hyper Rose Blanc Gris Loup ons de vie de Martin Gray

ons de vie de Martin Gray

Enfant de cristiano la barbarie des hommes, les injustices sociales, l des les plus d de nos soci et le racisme ont toujours profond r Martin Gray.

suis un perp indign lance en entrevue ce survivant de la Shoah devenu c dans le monde entier gr son livre auto bio gra phique Au nom de tous les miens, traduit en 35 langues et vendu plus de 30 millions d en 1922 dans une famille juive de Varsovie, d au camp d de Treblinka, d il parvint s combattant du Ghetto de Varsovie, Martin Gray incarne avec force l de r du peuple juif. 90 ans, cet homme exceptionnel, dont les cris de col sont aussi de vibrantes le de vie, n rien oubli recrudescence de la im monde l abject qui a toujours pignon sur rue partout dans le monde, y compris dans les soci occidentales civilis o l esp que ce naus dispara tout jamais apr la Shoah, le r au plus haut point.

cru que plus jamais il ne me serait donn d le cri de aux Juifs qui avait ac com pa gn ma jeunesse Varsovie. Eh bien, malheureusement, je me suis tromp En ce d du XXIe si Paris, Londres, Madrid en Europe, dans presque tous les pays, se l nouveau le vent de la haine contre le peuple juif. Voici que des jeunes gens, emport par la volont irr de nous tuer, nous Juifs, choisissent de mourir pour s d nos enfants, nos fr nos femmes, nos p dit Martin Gray sur un ton am Et d exaltent ce choix de la mort comme un acte h Il n a pas d dans la n de sa propre vie, transform en un instrument de mort! Il faut donc qu mon avanc alors que de puis quelques ann j choisi le silence, je reprenne la parole, crie ma rage, d ceux qui nous conduisent de nouveaux Holocaustes, o tous les hommes, et d le peuple juif, seront entra des barbaries abominables qui ont ensanglant le XXe si Martin Gray continue mettre en garde l contre ses historiques qui ont eu pour effet d d de la M des hommes les les plus noirs de leur Histoire.

veux, avec toute mon que je sens aussi grande que lorsque je jurais les dents serr que je survivrais pour t alerter, l ce que j appris et ce que j vu, combattre ma mani avec mes mots, pour emp un autre cataclysme. Les derniers t des horreurs du XXe si et les ultimes survivants des camps d nazis, dont je fais partie, avons l imp d l contre les menaces mortelles qui p nouveau sur elle. Je dois le faire aussi parce que j cinq enfants qui vivront dans ce XXIe si qui a d si mal. Je dois absolument le faire non pas Au nom de tous les miens mais Au nom de tous les hommes titre d tr beau livre par Martin Gray en 2004 nous confie t il.

Malheureusement, la haine des Juifs est enfant de cristiano un fl r qui ne sera jamais ajoute t il d les rues de Varsovie, des ann avant que les nazis n dans la ville, j vu des Polonais battre l des vieillards et des enfants parce qu Juifs. J vu des pierres briser les vitrines des petites boutiques des amis de mon p qui, comme lui, travaillaient le cuir, les fourrures, les tissus, fabriquaient des gants ou des chapeaux, des manteaux ou des chaussures. Des gens humbles qui ne demandaient qu vivre en paix, prier paisiblement et se confor mer aux lois du pays dont ils se croyaient citoyens, et qui ont accept sans rechigner d cantonn dans un Ghetto. Mais tout cela ne suffisait pas aux antis Cela ne leur suffit pas aujourd Cela ne leur suffira jamais. Ces jud maladifs ne r que d seule chose: la mort de tous les Juifs. cinq kilos de sucre, des paysans Polonais livraient les Juifs aux nazis et conduisaient ces derniers jusqu for o des familles Isra s cach raconte Martin Gray.

j que dans tel ou tel autre pays arabo musulman ou dans telle banlieue d on a insult ou agress violemment un Juif, mis le feu sa maison, son Quand je lis hallucin que les grands journaux arabes expliquent que l contre les Twin Towers de New York, le 11 septembre 2001, n qu provocation mont de toutes pi par les Services secrets isra et que les Juifs qui travaillaient dans ces Tours ont pr de ne pas s rendre ce jour l je sais chaussure de foot pour terrain synthétique alors que tout ce que j vu durant ma jeunesse recommence. propos antis et n martel avec v par l Pr de l Mahmoud Ahmadinejad, horripilent au plus haut point ce rescap de la Shoah.

ceux qui nient l des chambres gaz nazies et af firment, avec une assurance effarante, que l n qu mythe fallacieux invent par le peuple juif pour cr l d sont des crapuleux r assassiner la M du peuple juif. l des principaux Chefs de file du mouvement n est le Pr de l Mahmoud Ahmadinejad, rappelle t il.

est un islamiste fasciste et un antis acharn Il faut mettre urgemment une museli ces gens l pour les emp de r leurs desseins macabres. Quand Adolf Hitler a Mein Kampf enfant de cristiano au d des ann 1920, son Br de la haine des Juifs, la majorit des peuples de la terre croyaient qu ne s que de paroles enfant de cristiano creuses. Mais, ces creuses se sont vite transform en arm militaires puissantes, en camps de concentration puis en camps d o des millions de Juifs furent sauvagement assassin Aujourd tr nombreux sont ceux qui croient que la rh fonci antis de Mahmoud Ahmadinejad n qu discours grandiloquent ressass seulement des fins de propagande politique. Qu se d Le Pr iranien est un doctrinaire obtus qui croit profond ce qu dit. Martin Gray puise t il la force n pour continuer ses fa rouches combats contre l et les autres racismes?

mon p qui j toujours vou une immense affection et admiration, qui m encourag continuer me battre pour vivre. Mon p a fusill devant mes yeux, en 1943, dans le Ghetto de Varsovie. Avant son l assassinat, alors que nous combattions f nos bourreaux nazis dans les ruelles du Ghetto de Varsovie, il m dit: fils, aujourd nous sommes oblig de tuer, mais n jamais que la vie est sacr Mon p ne m pas dit vie est sacr mais vie est sacr Ce sont ces paroles capitales, grav depuis dans ma M qui m donn la force pour poursuivre mon combat pour la vie. Si j essay d seulement ma vie, je ne serais jamais sorti vivant du Ghetto de Varsovie. Je suis sorti vivant de cet enfer parce que mon p m rappel avec insistance que vie est sacr Il fallait alors que je t que je crie ma col Gray croit dur comme fer que les mots peuvent changer la destin d humain.

crois r la force et au pouvoir des mots. Mon autobiographie, Au nom de tous les miens, a lue par plus de 30 millions de personnes. J re presque un million de lettres de lecteurs qui m pour me dire quel point mon histoire les a profond marqu Souvent, les mots ne sont pas simple ment des mots ou des syllabes. Quand les mots des tr d humaine, du fond du coeur, ils ont un pouvoir inattendu. Pendant la Guerre, j entendu des mots qui ont envoy des millions d de femmes et d innocents la mort. Mais j aussi entendu des mots empreints d qui ont sauv ma vie et celle de millions d humains enfant de cristiano chaussure de foot pour terrain synthétique.