News; Asics Gel Lyte 3(III) Chaussures Homme Noir Blanc Outlet

Published: vendredi 05 septembre 2014


Asics Gel Lyte 3(III) Chaussures Homme Noir Blanc Outletsexisme et partisanerie Campagne de dénigrement contre Françoise David Des groupes de femmes du Québec réclament une rétractation en ondes et le retrait immédiat du concours odieux lancé auprès des jeunes L extrême de Richard Martineau Imaginez un instant que la communauté gaie, à l d spectacle bénéfice, entende deux humoristes déclarer ce qui suit : Le futur gouvernement du Parti québécois s engagé à payer tous les frais de la tenue des jeux olympiques gais à Montréal, en plus de promettre à la communauté gaie des millions d financière. Le PDG Chaussures Running Asics Homme de l de ces jeux, Monsieur Untel, a fait une ultime demande : que la prochaine ministre des Finances, Mme Unetelle, cire ses souliers, pendant que l PQenavancedanslessondages et, par richochet, aspirantpremierministreduQuébec, Monsieur Untel, lui fait une délicieuse fellation. Ou l lisant ce paragraphe, plusieurs penseront peutêtre que je suis tombée sur la tête ou que j fini par me laisser imprégner de la culture prostitutionnelle ambiante dont je faisais la critique, il y a quelque temps, sur Sisyphe. (1) Eh bien, sachez que je n fait que changer le contexte, les acteurs et les partis d scénario proposé par des individus bien réels. Deux "humoristes", François Patenaude et Christian Vanasse, ont lu ce qui suit lors d assemblée syndicale qu étaient invités à animer : Le gouvernement du Québec s engagé à construire à ses frais la nouvelle usine d de Bombardier, en plus de lui consentir encore une fois des centaines de millions d financière. Le PDG de Bombardier, Laurent Beaudoin, a fait une ultime demande : que le ministre des Finances, Michel Audet, cire ses souliers, pendant que Monique JérômeForget lui fait une délicieuse fellation. Ou l intervention a fait beaucoup rire dans un milieu qui exige qu le respecte, qui compte de nombreuses militantes féministes et qui combat supposément le sexisme. Selon la journaliste Louise Leduc, de La Presse, les deux "humoristes" ont été applaudis "à tout rompre" et les chefs syndicaux présents, Claudette Carbonneau, de la CSN, et Henri Massé, de la FFQ, ne se sont pas dissociés de ces propos ne serait probablement pas venu à l des deux "humoristes" de tenir de tels propos au sujet d homme qui aurait occupé le poste de la ministre JérômeForget à titre de président du Conseil du trésor. Si c le cas, la bêtise n pas été plus drôle. Elle relève du genre de propos qu tient quand l est défaillant. Il semble que l de certains hommes, de gauche en l (à ne pas confondre avec hommes progressistes ou évolués), résiste à considérer que la place d femme soit ailleurs qu niveau où semble se situer le cerveau de ces messieurs, c de leur entrejambe. Ces hommes, jeunes et présumément du meilleur cru, ont du mal à concevoir ou à accepter une femme dans un poste politique supérieur (à plus forte raison leurs semblables ontils du mal à accepter une femme cheffe de parti.), en particulier si cette femme possède de l et du leadership. Ils sentent le besoin de la réduire mentalement à ce qu voient d en elle : une servante sexuelle. L a publié le même genre d concernant la même ministre, il y a un an et demi.(3) Il s alors d caricature de la ministre en bikini, qu avait, par malheur, créé pour illustrer mon article sur la pétition présentée à l nationale pour le maintien du Conseil du statut de la femme. Cette caricature m mise en furie. L avait ignoré la lettre de protestation que je lui avais demandé de publier ainsi que la lettre de démission d Audet, qui protestait elle aussi contre cette attitude sexiste de L auquel elle a collaboré pendant près de 14 ans. Il est désolant que la partisanerie l souvent sur la dénonciation du sexisme le plus bête et le plus avilissant, notamment le sexisme à caractère sexuel, qui reprend du service dans une conjoncture antiféministe. Un regroupement d ou de libéraux aurait traité de la sorte une femme péquiste en position de pouvoir et il aurait suscité à juste titre un tollé général, peutêtre même une plainte officielle à quelque instance. Mais il semble, pour certaines syndiquées, que tout soit permis contre un gouvernement qu perçoivent comme "l tout le moins, leurs chefs pourraientils/elles donner l en dénonçant ce genre de propos et en présentant des excuses à qui de droit.



On a beau ne pas aimer des ministres ni leur gouvernement, il y a des limites à ne pas franchir dans une société civilisée qui se veut égalitaire. Peu de réactions féministes à cet "humour" de bas étage qui ravale une femme politique au rang d dispensatrice de fellations, fantasme prostitutionnel dominant oblige. Il y a quelques années, le mouvement féministe canadien avait refusé de dénoncer officiellement l qui avait menacé de viol,Asics Gel Lyte 3(III) Chaussures Homme Noir sur les ondes d station de radio, la fille du premier ministre Brian Mulroney. Le prétexte invoqué : on craignait que le Parti conservateur "récupère" la dénonciation à ses propres fins. L n pas tout. Quand on est à court d au point d incapable de s plus haut que la ceinture, il est peutêtre temps de prendre un congé sabbatique. Ou sa retraite. Et pourquoi pas y voir un odieux racisme antinoir ? L servile du petit négrillon cireur de chaussures exploité par le businessman blanc est nettement suggérée. Au nom de la Fédération Nationale des Cireurs de Chaussures, je critique vivement l dégradante de notre profession qui est ici présentée, ainsi que l racialiste visiblement défendue par ces humoristes. (ou pas) Le "Ou l qui est quand même clairement le point culminant de la blague, suggère que le monsieur pourrait tout aussi bien s charger. Ils auraient pu dire n quoi à la place, ç juste été moins direct (le cirage de pompes était déjà pris, le léchage de cul aurait été inapproprié, reste pas grand chose) et donc moins drôle. Autrement dit, pas un avilissement de la femme, mais une façon de dire qu accorde tous les égards au PDG de Bombardier. c tout. Je trouve aberrants les propos tenus par ces deux hommes. Des propos stupides tenus par des personnes dignes du même qualificatif, il y en a toujours eu, et je crois qu y en aura toujours. Ce qui m le plus ici, c le peu de réactions de la part de ceux entendant de tels propos. On dirait que nous sommes dans un coma collectif. a me fait penser aux commentaires tenus par l à Tout le Monde en Parle Sans vouloir critiquer négativement la raison motivant ses gestes, je trouve néanmoins qu y va beaucoup trop fort. Les réactions concernant ses accusations envers les féministes n pas suivi tant que ça. Pourtant, le doc Mailloux est maintenant dans l bouillante (avec raison) pour ses propos sur les noirs. Je demeure sceptique concernant les propos qui suivent, ne sachant pas clairement à quoi ils font référence. a sent la généralisation à plein nez. "Ces hommes, jeunes et présumément du meilleur cru, ont du mal à concevoir ou à accepter une femme dans un poste politique supérieur (à plus forte raison leurs semblables ontils du mal à accepter une femme cheffe de parti.)"

retour
Copyright © 2018 Chaussures Vente. Powered by www.chaussuresvente.com